Les propriétaires de chats sont ils de bons négociateurs ?

eXo Platform Blog

Les propriétaires de chats ont une meilleure santé psychologique que les personnes qui n’ont pas d’animaux domestiques.

Ils souffrent moins du stress, ressentent moins d’émotions négatives, font plus confiance aux autres et ont une meilleure qualité de vie en général.

Mais sont-ils meilleurs dans les affaires ?

Cette question peut vous sembler bizarre mais si vous y pensez, les propriétaires de chats négocient quotidiennement pour des choses telles qu’une nuit de sommeil tranquille et ininterrompue ou encore des câlins.

Voilà donc les raisons pour lesquelles posséder un chat peut développer certaines qualités chez vous.

La détection d’indices

Cat Sniffing GIF

Détecter le langage corporel et certains indices pendant les négociations peut faire la différence entre gagner et perdre un accord.

Les propriétaires de chats ont un avantage dans les négociations simplement parce qu’ils passent des heures par jour à observer leurs chats et à essayer de savoir s’ils sont heureux, tristes, d’humeur à jouer, etc. C’est comme un cours de négociation libre

Une excellente communication

Cat Love GIF

L’une des compétences les plus importantes pour être un bon négociateur est la capacité à communiquer, à faire passer son message et à persuader les gens.

Et quelle meilleure façon de le faire à part essayer de donner des ordres et de communiquer avec son chat, qui s’en moque la plupart du temps ?

Les  compromis

Lorsqu’il s’agit de compromis, les deux parties impliquées ont souvent tendance à renoncer à quelque chose qu’elles ont et qu’elles veulent pour quelque chose d’autre de plus grande valeur. C’est pareil avec un chat. Si vous voulez une bonne nuit de sommeil, vous devez céder la moitié de votre lit au chat, sinon il miaulera toute la nuit.

Pratique, pratique et encore de la pratique

Pour être pleinement compétent dans les négociations, il est important de s’entraîner aux différentes techniques en essayant de simuler des négociations avec des collègues, des amis ou, idéalement, son chat.

Une bonne préparation consiste à identifier un objectif clair (faire en sorte que mon chat arrête de courir dans la maison à 2 heures du matin), à faire des compromis (donner la moitié de mon lit), à fixer des conditions inacceptables (donner plus de friandises), à comprendre les objections potentielles et les résultats possibles (un refus catégorique ou une nuit tranquille).

Ces petites séances de négociation avec de petites créatures têtues donnent aux propriétaires de chats l’expérience et la patience nécessaires pour traiter avec des personnes têtues dans la vie réelle.

 

Pour clôturer l’article en beauté, voici une vidéo du chat le plus obéissant.

 

Postes Connexes
Product Marketing Specialist

Je suis un spécialiste en marketing produit chez eXo. Mon rôle est de soutenir les équipes marketing et commerciales dans leurs opérations et de faire découvrir notre solution de digital workplace. Je blogue principalement sur les dernières tendances technologiques, la transformation digitale, la communication interne et comment naviguer sur eXo Platform.

Commentaires
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">