Intranet : Définition, Fonctionnalités et Avantages

eXo Platform Blog

Le mot intranet n’est pas nouveau. Son utilisation nous renvoie aux années 90s, où les premiers intranets d’entreprise ont vu le jour. Les descendants de ces intranets sont aujourd’hui répandus dans les entreprises mais sont souvent ignorés par les utilisateurs, qui leurs préfèrent des technologies plus modernes.

Cependant, les intranets retrouvent aujourd’hui leurs lettres de noblesse en tant que socle et/ou composant clé d’une digital workplace.

Dans cet article, nous faisons le tour de l’intranet d’hier, d’aujourd’hui et de demain. Nous chercherons à définir l’intranet moderne ou 2.0, lister ses fonctionnalités principales et ses bénéfices. Enfin, nous parlerons des facteurs clés de réussite d’un projet de création d’intranet ou de refonte de l’intranet d’entreprise

  1. Qu’est-ce qu’un intranet ?

  • Intranet : définition simple

Un intranet est une sorte de site web interne d’une entreprise, accessible uniquement à ses collaborateurs et employés. Dans sa forme la plus simple, ce site web présente les actualités et les informations de l’entreprise.

  • Intranet, internet ou extranet: Quelle différence ?

Le premier terme inventé et utilisé historiquement était l’internet. Étymologiquement, le mot internet est composé de “inter” et de “net”. Le préfixe  “Inter” dérive du latin et nous renvoie à une notion de réciprocité et d’ouverture. Le mot net en revanche vient de l’anglais, c’est un raccourci de network. De ce fait, Internet est une sorte de réseau commun liant les personnes les unes aux autres.

Intranet est composé de “intra” et de “net”. Intra, dérivé du latin, signifie à l’intérieur de, dedans. Le terme intranet a été inventé et utilisé pour la première fois par un certain Steve Tellen en 1994. Dans le cadre de son travail chez la société Amdahl, Steve Tellen s’occupait alors de la promotion du site web interne auprès des collaborateurs. S’agissant d’un site web interne plus que d’un réseau interne, le terme n’est pas tout à fait logique ou exact. Mais il est devenu très populaire grâce à sa simplicité et à sa référence à l’internet. Un intranet n’est accessible qu’à l’intérieur d’une entreprise, à un groupe restreint d’utilisateurs.

Le mot extranet a été défini en relation et par opposition à l’intranet. Le préfixe latin “extra” signifie en dehors, à l’extérieur. C’est un réseau interne de l’entreprise accessible à des utilisateurs à l’extérieur de l’entreprise. Bien sûr il ne s’agit pas de tout le monde, mais d’un groupe d’utilisateurs. Par exemple, une entreprise peut avoir un extranet pour ses partenaires. Les partenaires pourront y trouver des informations sur l’entreprise et des documents utiles.

De point de vue de technologie, il peut s’agir d’un réseau distinct de l’intranet – l’entreprise aura dans ce cas un intranet et un extranet. Il peut aussi s’agir d’un intranet dont une partie est accessible aux utilisateurs externes.

  • Comment accède-t-on à l’intranet ?

En fonction de la politique de sécurité et de confidentialité de l’entreprise, l’intranet peut être accessible de manière plus ou moins simple. Parfois les employés ne peuvent accéder au site qu’à partir de leur poste de travail dans les locaux de l’entreprise. Parfois l’accès est aussi possible à partir du poste de travail du collaborateur (le portable professionnel) mais à l’extérieur des locaux. Enfin, l’accès peut être rendu possible de tout terminal à travers un login/mot de passe ou une authentification à deux niveaux afin de faciliter le télétravail et le travail en déplacement.

  • Un peu d’historique –  les premiers intranets et l’intranet traditionnel.

Les premiers intranets ont vu le jour dans les années 90s. Comme précisé plus haut, le terme même de l’intranet date de 1994. Les premiers intranets étaient de simples sites web de quelques pages, présentant de l’information.

  • Intranet traditionnel

  • CMS intranet

L’intranet s’est développé d’abord grâce à la technologie CMS (content management system en anglais et gestion de contenu en français). Il s’agissait d’un site web, véhiculant de l’information en provenance de l’équipe de communication interne envers les collaborateurs. Le système de gestion de contenu permettait de créer de nouvelles pages, de gérer les templates de contenu, de créer des contenus et de les publier.

En pratique, un collaborateur accédant à un tel intranet peut naviguer des pages webs et y trouver les dernières actualités de l’entreprise, l’organigramme, le règlement intérieur et ainsi de suite.

En résumé, un CMS intranet est un site web statique interne destiné aux collaborateurs de l’entreprise. C’est le type d’intranet le plus répandu. L’exemple le plus connu de logiciel intranet CMS est Sharepoint, proposé par Microsoft.

  • Portail intranet

Une autre technologie ayant joué un rôle dans le développement de l’internet est la technologie portail. Un portail intranet permet de rassembler dans une page web ce que l’on appelle des portlets. Ces derniers peuvent accueillir du contenu statique mais aussi du contenu dynamique provenant d’autres sources ou encore des applications. Par exemple, sur une page web, une petite fenêtre peut montrer le cours de bourse de l’action de l’entreprise, un autre encart – la météo du jour, une autre section – l’actualité de l’entreprise (du contenu) et une autre – la messagerie du collaborateur (une application).

La technologie portail était particulièrement utilisée pour la création d’extranets et de portails de consommateurs, car elle permet des interactions avec les applications métier. Chacun d’entre nous a déjà utilisé la banque en ligne pour regarder ses comptes ou faire un virement. C’est un exemple de technologie portail. 

  • Les problèmes d’usage

Aujourd’hui les intranets traditionnels de gestion de contenu (CMS intranet) sont peu ou pas utilisés par les collaborateurs. Les sondages montrent que plus de 30% de collaborateurs ne consultent jamais l’intranet de leur entreprise. D’ailleurs, les collaborateurs qui l’utilisent ne le consultent qu’ une à deux fois par semaine, en moyenne. 

Ce manque d’usage vient d’un ensemble de facteurs. Tout d’abord une expérience utilisateur vieillotte, alors que l’utilisateur a l’habitude d’expériences bien différentes dans sa vie de consommateur. 

De plus une surabondance de contenus souvent non pertinents ou périmés et présentés d’une manière peu ergonomique, découragent la recherche. 

Enfin, l’intranet traditionnel n’apporte pas de valeur au-delà de la communication statique descendante au collaborateur. 

Pourtant, ayant une place centrale dans l’entreprise, l’intranet se transforme en accueillant de nouvelles fonctionnalités, en développant de nouveaux points d’accès et en améliorant l’expérience collaborateur. En somme, l’intranet moderne joue un rôle clé dans la construction d’une digital workplace. 

  • Qu’est-ce qu’un intranet moderne ou encore, l’intranet 2.0 ?

Nous pourrions définir l’intranet 2.0 comme un intranet qui est “plus qu’un simple site web”. C’est un intranet qui propose au collaborateur une expérience repensée et de la valeur au-delà d’une simple collection de pages web informatives. 

  1. Listons les différences principales entre un intranet moderne et un intranet traditionnel

  • L’ensemble fonctionnel

Dans la plupart de ses formes, l’intranet est une plateforme capable d’accueillir d’autres applications. Ainsi, l’intranet devient le socle d’une digital workplace. En plus de proposer de la communication envers le collaborateur, l’intranet moderne intègre des outils de collaboration, des composants de réseau social, des capacités de communication synchrone (chat, videocall), des composants de bureautique (messagerie, calendrier), une gestion documentaire mais également des applications métier de l’entreprise. 

  • Le mode d’hébergement et l’accès mobile

L’intranet moderne est souvent proposé en mode SaaS ou en mode “cloud privé”, dont l’accès est possible de l’extérieur de l’entreprise à travers une gestion de login sécurisé. 

Quel que soit le mode d’hébergement choisi, incluant l’hébergement sur le serveur privé de l’entreprise (on premise), l’intranet moderne se doit d’être mobile. 

  • Intranet interactif

Par ailleurs, l’intranet moderne interagit avec le collaborateur. Pour donner quelques exemples: le collaborateur peut réagir à une actualité, chatter avec un collègue, recevoir une notification “push” sur son téléphone et effectuer des actions dans une application directement à partir de son intranet.

intranet interactif

  • Expérience collaborateur

Enfin, l’intranet 2.0 propose une expérience collaborateur moderne et fluide. Le parcours de navigation est clair et adapté au collaborateur, à sa fonction dans l’entreprise et à ses préférences. Le visuel est agréable et moderne. 

Expérience Collaborateur

 

  • L’objectif

Souvent la philosophie et l’objectif de l’intranet d’entreprise moderne sont différents de ceux de l’intranet traditionnel. L’intranet traditionnel vise avant tout à informer le collaborateur, à véhiculer le message de l’équipe dirigeante et les valeurs de l’entreprise. L’intranet moderne a pour but d’engager le collaborateur dans une expérience, de l’aider, de lui apporter de la valeur et, par conséquent, le faire adhérer à la culture de l’entreprise. 

  1. Quelles sont les fonctionnalités principales d’un intranet 2.0 ou intranet d’entreprise moderne? 

L’intranet moderne est avant tout une plateforme capable d’accueillir de nombreuses fonctionnalités, notamment des applicatifs métiers de l’entreprise. Il est dès lors impossible de dresser une liste exhaustive de fonctionnalités. Néanmoins, un certain nombre de fonctionnalités à usage généraliste sont proposées nativement dans un intranet moderne

  • Gestion de contenu / communication traditionnelle

Cette fonctionnalité était la base d’un CMS intranet traditionnel. Grâce à cette capacité, l’équipe des communicants peut créer des pages web et les alimenter de contenus. 

  • Communication interne envers les employés

En plus de la gestion de contenu, l’intranet moderne offre maintenant des fonctionnalités de communication interne innovantes. Il peut s’agir par exemple de la communication sociale permettant aux collaborateurs de réagir aux actualités, ou encore de communication envers les employées ciblée selon des critères plus ou moins fins. Dans certains intranets les employés peuvent aussi s’exprimer à travers les canaux sociaux et contribuer à la communication interne d’une communauté. 

  • Réseau social

Les intranets modernes proposent souvent la possibilité pour les collaborateurs de trouver des collègues dans un annuaire enrichi, de se connecter entre eux, de créer et d’animer des communautés internes et de visualiser les actualités de l’entreprise à travers un fil d’actualité. Lorsque l’intranet est construit avant tout autour d’un réseau social, le terme intranet social est utilisé.

Réseau Social

  • Outils collaboratifs

Les capacités collaboratives font partie intégrante de la plupart des intranets modernes. On rencontre parfois le terme intranet collaboratif qui souligne cet ensemble de fonctionnalités collaboratives. 

Les collaborateurs peuvent travailler ensemble dans des espaces de travail enrichis d’outils collaboratifs – gestionnaire des tâches, partage de documents, collaboration sur un document en coédition. 

Les collaborateurs peuvent aussi communiquer en temps réel par chat ou par visioconférence, à partir de leur intranet.

Outils collaboratifs

  • Gestion des connaissances

Les intranets modernes intègrent souvent des capacités de gestion des connaissances. Il peut s’agir de stockage documentaire, de wiki ou de référencement de postes des réseaux sociaux. L’information peut parfois être classée par catégories et/ou s’accompagner de tags facilitant la recherche. 

  • Recherche

L’intranet est muni d’un système de recherche performant, permettant de trouver l’information pertinente rapidement.

Recherche

  • Personalisation

L’intranet traditionnel propose un parcours d’usage et un rendu unique pour tous les utilisateurs. En revanche, l’intranet moderne propose des personnalisations en suivant les caractéristiques et/ou les choix du collaborateur.

  • Mobilité

L’intranet est accessible en mode mobile, à partir du téléphone portable du collaborateur. Cela est possible grâce à une application correspondante et/ou à travers le caractère responsif de l’intranet. L’application permet également l’utilisation des notifications push alertant l’utilisateur lorsqu’un événement le concernant se produit dans l’intranet.

Mobilité

  • Integration

Comme précisé plus haut, l’intranet constitue un socle d’intégration des applicatifs métier de l’entreprise et des applications tierces. Ainsi, un collaborateur peut accéder à tous ses outils à partir de son intranet. De plus, l’intranet permet l’intégration des outils personnels du collaborateur tels que sa messagerie, son calendrier ou son système de stockage documentaire personnel.

intégration intranet

  • Expérience collaborateur

Bien qu’il ne s’agisse pas d’une fonctionnalité, il convient de noter que l’intranet moderne se construit autour d’une expérience collaborateur pertinente. L’utilisateur est mis au cœur du système, l’intranet jouant le rôle prépondérant dans son parcours digital. 

En effet, l’intranet moderne gère l’accès aux applicatifs pour l’utilisateur et peut de ce fait améliorer son expérience globale en la rendant plus logique, plus fluide et plus agréable. Au-delà d’une collection de fonctionnalités, le parcours d’usage et l’expérience utilisateur sont des facteurs clé de l’intranet moderne. 

  • L’analyse de données

Les intranets modernes proposent également des outils d’analyse de données, en relation avec le comportement des utilisateurs. Ces outils permettent de suivre les métriques d’usage et d’engagement des collaborateurs.

Intranet : Analyse des données

  • Les fonctionnalités du futur – Intelligence artificielle, gamification….

Les intranets commencent à intégrer des technologies de plus en plus avancées. Par exemple des moteurs d’intelligence artificielle qui priorisent le contenu en fonction des intérêts et des recherches précédentes de l’utilisateur. Ou encore des moteurs de gamification, ajoutant une dimension ludique et améliorant l’expérience collaborateur.

Les fonctionnalités du futur

  1. Quels sont les différents types d’intranet ?

Il y a plusieurs manières de classer les intranets par type.

  • Technologie sous-jacente: CMS intranet / portail intranet / intranet sur suite office

En premier lieu, on peut classer les intranet selon leur technologie sous-jacente. Les fondations les plus répandues sont la gestion de contenu (cms intranet), le portail (portail intranet) ou la suite office (intranet à base de microsoft 365 ou google). 

Traditionnellement, on distingue un CMS intranet et un portail intranet. Un CMS intranet est orienté vers la gestion de contenu et propose un socle de gestion de contenu. Un portail intranet est basé sur la technologie portail et propose une plateforme d’intégration des applications. 

Plus récemment, des offres intranet se construisent sur le socle de suite productive proposé par Microsoft ou Google. Ces intranets ajoutent à ces offres des composants manquant notamment de communication interne

  • Ensemble fonctionnel: Intranet traditionnel / intranet moderne

Nous avons vu cette distinction en détail plus haut. Dans cette typologie, l’intranet traditionnel fait référence à un intranet de type CMS. Un intranet moderne fait référence à tout intranet autre que CMS intranet pur. 

  • Ensemble fonctionnel: Intranet collaboratif / intranet de type site web

C’est la même typologie que la précédente, exprimée différemment. Dans cette typologie on distingue encore une fois l’intranet traditionnel de type CMS (autrement dit un site web de contenu), d’un intranet interactif ou collaboratif qui permet à l’utilisateur d’effectuer des actions. 

  • Centralisation: Intranet centralisé / intranet décentralisé

Dans les entreprises d’une certaine taille, regroupant plusieurs sites, plusieurs branches ou plusieurs marques, l’intranet peut être décentralisé ou centralisé. L’intranet centralisé propose un seul intranet pour tout le groupe. L’intranet décentralisé – ce sont finalement plusieurs intranets, parfois sans lien entre eux. 

  • Mode d’hébergement: Intranet SaaS / intranet on premise ou cloud privé

L’intranet peut être mis en place en tant que SaaS (software as a service). Par exemple, les offres de l’intranet construites au-dessus de Microsoft 365 ou Google sont proposées en mode SaaS. 

L’intranet peut également être installé sur les serveurs internes de l’entreprise ou dans un cloud privé, dédié à l’entreprise et construit selon ses contraintes spécifiques de sécurité. 

Intranet collaboratif

 

  1. Quelle est l’utilité d’un intranet? Quels sont les avantages d’un intranet?

L’intranet est un élément clé de la vie interne d’une entreprise. 

  • Culture d’entreprise. Tout d’abord l’intranet sert à construire et à renforcer la culture d’entreprise. C’est à travers de l’intranet que l’entreprise exprime ses valeurs et les véhicule à ses collaborateurs. 
  • Digital workplace. Grâce à sa capacité de plateforme, l’intranet est un composant clé d’une digital workplace. D’ailleurs, un intranet moderne enrichi de fonctionnalités collaboratives, de gestion de connaissances, des outils bureautiques, des outils personnels et des applicatifs métiers est la digital workplace par excellence. 
  • Télétravail. De ce fait, l’intranet permet de mettre en place des modes de télétravail sans perte d’efficacité. 
  • Expérience collaborateur. Étant la porte d’entrée vers l’entreprise, l’intranet est aussi clé dans la définition d’une expérience collaborateur fluide et dans la promotion de la marque employeur. 
  • Simplicité. Ayant fait partie du paysage digital de l’entreprise depuis un certain temps, l’intranet est un concept familier. De ce fait, il peut être utilisé afin de pousser des usages plus modernes tout en assurant une conduite de changement lisse et sans heurts. 

Les avantages et les bénéfices qu’un intranet d’entreprise réussi amène sont nombreux. On peut citer surtout : 

– Une communication interne fluide
– Des collaborateurs engagés
– Une culture d’entreprise forte
– Une hausse de productivité
– Le partage des connaissances
– Des collaborations plus efficaces
– Le travail à distance facilité
– Des communautés internes vibrantes

Évidemment, ces avantages ne découlent pas automatiquement de la mise en place d’un intranet quelconque. Comment mettre en place un intranet moderne réussi, le socle d’une digitale workplace et l’outil clé de la vie professionnelle d’un collaborateur? 

  1. Comment réussir son projet d’intranet?

  1. Partir des “employee personas”

Afin de réussir son expérience collaborateur, il est conseillé de commencer par définir les typologies des utilisateurs ou encore des “employee personas”. C’est un terme emprunté au monde de la consommation et au marketing qui manipulent la notion de “buying persona”. 

Il s’agit de comprendre quel type de personne utilisera l’intranet et pour quel usage. Etes vous une entreprise dont 90% des collaborateurs sont de jeunes développeurs IT friands de nouveautés digitales? Ou êtes-vous une entreprise traditionnelle dont 90% de collaborateurs n’utilisent que le mail? 

  1. Définir les parcours d’usage

La deuxième étape clé d’un projet d’intranet consiste à définir les parcours d’usage type des collaborateurs. Que font-ils dans leur vie quotidienne? Quelles applications utilisent- ils? Ou trouvent-ils l’information? Quel processus suivent-ils pour telle ou telle tâche? Comment ces actions peuvent être facilitées grâce à l’intranet? 

Vos parcours d’usage vous permettront de définir vos priorités en termes de fonctionnalités. 

  1. Choisir la technologie

La troisième étape consiste à choisir le logiciel intranet ou le socle technologique. Le marché propose des offres diverses et variées. Beaucoup présentent une base fonctionnelle proche, réalisée de manière différente. Aucune offre ne contiendra 100% des possibles. 

Par conséquent, afin de ne pas vous y perdre, intéressez vous aux capacités de fond – l’expérience utilisateur (la facilité d’utilisation du logiciel intranet), la sécurité, les modalités d’hébergement, la gestion de contenu et les capacités d’intégration – c’est à dire la manière dont vos applicatifs métiers ou de nouvelles fonctionnalités pourront être intégrés à votre logiciel intranet choisi. 

  1. Partir de la page blanche

Une fois le logiciel intranet choisi, il convient de le préparer et de le configurer afin de permettre les parcours d’usages identifiés précédemment. A cette étape la question de migrations de données de l’ancien intranet se pose. 

Par ailleurs, beaucoup d’entreprises essaient de partir de leur intranet traditionnel existant et de le transformer en quelque chose de moderne. C’est une stratégie qui peut s’avérer coûteuse en temps et en énergie, sans forcément apporter un résultat satisfaisant. 

Demandez vous si garder tous vos anciens contenus a du sens dans votre contexte. Souvent repartir d’une page blanche en ne reprenant que les contenus pertinents de l’ancien intranet peut s’avérer à la fois plus simple et plus efficace. 

  1. Agilité

Certaines entreprises font l’erreur de retarder la mise en production et l’ouverture d’usage de leur intranet. Ayant rédigé un cahier de charges très long et très complet, elles se lancent dans un projet IT de plusieurs mois afin de répondre parfaitement à toutes les demandes. Le projet prend du temps et la mise en production n’amène pas le succès escompté car les demandes des usagers évoluent par confrontation avec la réalité de l’usage. 

L’intranet étant au cœur des usages des collaborateurs, il est conseillé de partir d’un socle et de le mettre en production le plus rapidement possible afin de confronter les usages à la réalité le plus tôt possible dans la vie du projet. Le socle peut ensuite évoluer dans le temps, grâce aux retours des usagers et s’enrichir de nouvelles capacités. Il s’agit de suivre la boucle vertueuse ou l’usage amène l’évolution, et ce en permanence. 

  1. Accompagnement des utilisateurs

Un intranet moderne propose de nouveaux usages aux collaborateurs. De ce fait, il faut vous préoccuper de leur accompagnement et de la conduite du changement. Cet aspect du projet a au moins autant d’importance sinon plus que la partie technique. 

  1. Gouvernance

Enfin, un intranet a besoin d’une gouvernance dès sa mise en place afin de rester pertinent. Qu’il s’agisse de règles de création, de publication ou d’archivage de contenus de communication interne ou de règles de communication sur le réseau social, une bonne gouvernance permet à l’intranet de bien fonctionner dans le temps. 

  1. Conclusion. Quel avenir pour l’intranet ?

L’intranet est avec nous depuis plus de 20 ans. Depuis, il a su évoluer en devenant une véritable digital workplace et en apportant de la valeur aux entreprises et à leurs collaborateurs. En tant que plateforme, l’intranet a montré sa capacité à accueillir de l’innovation, en intégrant toujours de nouvelles fonctionnalités – le réseau social, la collaboration, l’intelligence artificielle….

Un élément clé du maillage digital de l’entreprise, une porte d’entrée à tout usage, l’intranet a sans doute encore de beaux jours devant lui. 

 

Communication interne

 

Qu’est-ce qu’un intranet ?

Un intranet est une sorte de site web interne d’une entreprise, accessible uniquement à ses collaborateurs et employés. Dans sa forme la plus simple, ce site web présente les actualités et les informations de l’entreprise.

Trouvez la définition simple et complète d’un intranet.


Quelle est la différence entre Internet, intranet et extranet ?

Le premier terme inventé et utilisé historiquement était l’internet. Étymologiquement, le mot internet est composé de “inter” et de “net”.

Découvrez en détails les différences entre intranet, internet et extranet.


Qu’est-ce qu’un intranet moderne ou encore, l’intranet 2.0 ?

Nous pourrions définir l’intranet 2.0 comme un intranet qui est “plus qu’un simple site web”. C’est un intranet qui propose au collaborateur une expérience repensée et de la valeur au-delà d’une simple collection de pages web informatives.

Trouvez la définition d’un intranet moderne ou encore, intranet 2.0.


Quels sont les différents types d’intranet ?

Il y a plusieurs manières de classer les intranets par type.

  • Technologie sous-jacente: CMS intranet / portail intranet / intranet sur suite office
  • Ensemble fonctionnel: Intranet traditionnel / intranet moderne
  • Ensemble fonctionnel: Intranet collaboratif / intranet de type site web
  • Centralisation: Intranet centralisé / intranet décentralisé
  • Mode d’hébergement: Intranet SaaS / intranet on premise ou cloud privé

Découvrez les 5 différents types pour classer les intranets.


Quelles sont les fonctionnalités principales d’un intranet 2.0 ou intranet d’entreprise moderne?

L’intranet moderne est avant tout une plateforme capable d’accueillir de nombreuses fonctionnalités, notamment des applicatifs métiers de l’entreprise. Il est dès lors impossible de dresser une liste exhaustive de fonctionnalités.

Voici les fonctionnalités principales d’un intranet 2.0 ou intranet d’entreprise moderne :

  • Gestion de contenu / communication traditionnelle
  • Communication interne envers les employés
  • Réseau social
  • Outils collaboratifs
  • Gestion des connaissances
  • Recherche
  • Personalisation
  • Mobilité
  • Integration
  • Expérience collaborateur
  • L’analyse de données
  • Les fonctionnalités du futur – Intelligence artificielle, gamification….

Découvrez 12 fonctionnalités principales d’un intranet 2.0 ou intranet d’entreprise moderne.


Quels sont les avantages de l’utilisation d’Intranet ?

Les avantages et les bénéfices qu’un intranet d’entreprise réussi amène sont nombreux. On peut citer surtout :

  • Une communication interne fluide
  • Des collaborateurs engagés
  • Une culture d’entreprise forte
  • Une hausse de productivité
  • Le partage des connaissances
  • Des collaborations plus efficaces
  • Le travail à distance facilité
  • Des communautés internes vibrantes

Découvrez les avantages et les bénéfices d’un intranet d’entreprise.


Comment réussir son projet d’intranet?

Voici 7 conseils et astuces pour réussir son projet d’intranet:

  1. Partir des “employee personas”
  2. Définir les parcours d’usage
  3. Choisir la technologie
  4. Partir de la page blanche
  5. Agilité
  6. Accompagnement des utilisateurs
  7. Gouvernance

Découvrez 7 idées et stratégies pour réussir son projet d’intranet.


Quel est l’avenir de l’intranet ?

Voici 7 conseils et astuces pour réussir son projet d’intranet:

L’intranet est avec nous depuis plus de 20 ans. Depuis, il a su évoluer en devenant une véritable digital workplace et en apportant de la valeur aux entreprises et à leurs collaborateurs. En tant que plateforme, l’intranet a montré sa capacité à accueillir de l’innovation, en intégrant toujours de nouvelles fonctionnalités – le réseau social, la collaboration, l’intelligence artificielle….

Voici un aperçu sur l’avenir de l’intranet.

Postes Connexes

"Je suis la Directrice des opérations d'eXo, responsable de toutes les opérations assurant l'acquisition et le succès des clients. Dans ce blog, j'écris sur les espaces de travail modernes et leurs avantages pour les entreprises et leurs employés. De temps en temps, je blogue également sur mes centres d'intérêts, tels que la communication, le développement personnel, l'équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la durabilité et l'égalité des genres."

1 Commentaire
  1. Aujourd’hui, l’intranet est tout simplement une digital workplace pour la collaboration, la communication et l’engagement au sein de tout type d’entreprise à la structure complexe.
    Je pense qu’il est important aussi de créer, de nos jours, une base de connaissances intranet.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>