La gamification d’une digital workplace au secours de l’engagement employé (2/2)

Ce post est la deuxième partie d’un article en deux volets qui porte sur la gamification d’une digital workplace en vue de générer de l’engagement employé. Lisez la première partie.

Dans la première partie de cet article, nous avons montré comment une digital workplace gamifiée constitue un environnement favorable à l’engagement des employés. Voyons à présent comment mettre en oeuvre une expérience collaborateur gamifiée réussie.

Gamification et motivation

Vous êtes vous déjà retrouvé en situation de préférer faire une toute dernière partie de Candy Crush alors qu’il est largement l’heure de chausser vos runnings pour aller faire votre jogging hebdomadaire ? Ca vous parle ? Ce dilemme est dû à la nature différente de vos motivations pour ces deux activités. Ce qui vous pousse à faire votre jogging, c’est la perspective ultérieure de pouvoir terminer le pot de glace au caramel sans remord ni crainte pour votre tour de taille. Alors que vous amuser à aligner des bonbons à la chaîne sur votre smartphone, fait appel à votre motivation intrinsèque.

Un environnement gamifié, fait appel aux mêmes ressorts que les jeux :  résoudre de nouveaux problèmes, progresser sur une échelle de niveaux, obtenir des retours fréquents et directs permettant d’avancer pas à pas.  Le ‘joueur’ dispose également d’une certaine autonomie pour pouvoir expérimenter. Il a des objectifs à atteindre qui ont un sens et des interactions sociales.

Mettre en oeuvre un environnement de travail correctement gamifié, nécessite donc de recréer un certain nombre de ces mécaniques de jeu qui font appel à la motivation intrinsèque.

La notion de motivation vaut également pour les récompenses que l’on peut remporter dans le ‘jeu’. Au travail, le salaire, les primes et les avantages en nature jouent un rôle réel pour motiver les gens. Ce sont des motivateurs extrinsèques. Mais ce sont des motivateurs d’une autre nature qui font que les gens s’engagent réellement.  Dans Gamification by Design, Gabe Zicherman  a défini le modèle SAPS qui catégorise les récompenses à définir dans un environnement gamifié :

  • Status : un statut, une position par rapport aux autres
  • Access : l’accès à des informations des personnes auxquels tout le monde n’a pas accès
  • Power : le pouvoir sur d’autres personnes des objets ou des informations
  • Stuff : des choses que l’on peut obtenir mais qui ne sont pas facilement accessibles aux autres

Pour résumer, en gamifiant un environnement de travail, nous ferons en sorte que les comportements que nous souhaitons obtenir des collaborateurs soient liés à leur motivation intrinsèque. Pour cela, il existe un certain nombres de techniques et de formes de récompenses à mettre en oeuvre.

Les différents profils de joueurs

L’un des spécialistes de la gamification, le professeur Ian McCarthy en a analysé les principes.  Tout d’abord elle fait appel à notre propension naturelle à collectionner toutes sortes de choses.  Nous jouons pour obtenir des récompenses que nous collectionnons : cela peut être des bons points, des médailles, des images ou des trophées.

Evidemment, nous ne sommes pas tous sensibles aux mêmes choses. Il existe en fait plusieurs profils de joueurs que nous retrouverons bien évidemment dans le monde du travail:

  • Les “acharnés” qui jouent pour se dépasser. Ils désirent établir leurs propres records pour leur développement personnel.
  • Les “compétiteurs” qui jouent pour battre les autres, sortir du lot.
  • Les “chercheurs” qui jouent pour apprendre, qui veulent comprendre et maîtriser les règles du jeu.
  • Les “mondains” qui prennent plaisir à se sociabiliser, s’intégrer. Dans le jeu, ils collaborent et se connectent aux autres pour mieux les connaître.

Ces différents profils de joueurs ne sont pas sensibles aux mêmes mécaniques de jeu. Par exemple les “compétiteurs” et les “acharnés” seront intéressés par la présence de scores individuels, de classements, et de badges qui témoigneront de leurs réussites ainsi que par une difficulté croissante au fur et à mesure de leur progression dans le jeu sans quoi, il leur paraîtra rapidement ennuyeux. Les “chercheurs” eux, seront en quête de nouveaux niveaux et règles avancées pour aller toujours plus loin dans la subtilité du jeu. Les “mondains” quant à eux, apprécieront les activités à réaliser à plusieurs.

Il est intéressant de remarquer que jouer en équipe de manière collaborative et jouer en ligne en même temps dans une expérience virtuelle attire tous les types de joueurs. Or il se trouve justement que ce sont deux caractéristiques natives dans une plateforme de travail collaboratif.

Comment gamifier l’expérience digitale des collaborateurs?

Nous voyons bien comment toutes ces mécaniques peuvent aisément se transposer dans un environnement de travail collaboratif numérique. Il convient toutefois de penser la gamification comme un moyen positif de mener les collaborateurs vers des comportements vertueux ou porteurs de valeur pour l’organisation. En la matière, chacune poursuit ses propres objectifs et devra donc définir des règles du jeu adaptées.

Prenons quelques exemples de problématiques classiques auxquelles une digital workplace peut répondre et voyons comment les gamifier.

Intégration des employés.

Pour les nouvelles recrues, vous pourriez définir un programme leur permettant de se former aux outils et de s’imprégner de la culture d’entreprise sous la forme de missions successives consistant à lire des tutoriels ou à réaliser certaines manipulations dans les applications (créer une tâche, poster un message de présentation, etc.). Ils gagneraient des badges et pourraient consulter leur propre progression.

Fluidifier la communication.

Voici un un autre sujet récurrent. Dans ce cas là, vous pourriez accorder des points à une personne pour chaque post qu’elle publie ou même à chaque post qu’elle relaie. Ou alors afficher un classement des personnes dont les publications atteignent le plus grand nombre de lecteurs distincts.

Partage de la connaissance.

Vous pourriez récompenser par des badges ceux qui apportent le plus de réponses dans les forums de discussions dédiés aux thématiques qui comptent vraiment dans la stratégie de l’entreprise. Ou bien récompenser par des points ceux qui prennent la peine de rédiger un article dans votre base de connaissance ou qui y créent des liens ou des tags permettant de structurer l’information.

Travail en équipe.

Pour faire en sorte que les gens travaillent plus ensemble, vous pourriez accorder des points à ceux qui se mentionnent et commentent dans votre gestionnaire des tâches. Vous pourriez aussi récompenser ceux qui sont actifs dans des espaces identifiés comme étant des espaces projet.

Innovation.

Pour favoriser l’innovation cela, vous pourriez gamifier votre boite à idée, avec une  mission accordant une récompense de 1000 points à tous ceux dont les idées seront officiellement sélectionnées pour être mises en oeuvre. Ou encore vous appuyer sur la veille en affichant un classement de ceux qui partagent les meilleurs liens sur des thématiques choisies.

La liste n’est bien évidemment pas exhaustive. Mais vous l’avez compris, à chaque problématique peuvent correspondre des usages clés porteurs de valeur qui pourront être mis en avant avec divers éléments de gamification. Les possibilités sont immenses et n’auront de limite que votre imagination.

Justement, vous aurez besoin de créativité car le jeu devra évoluer régulièrement. En effet, tous les jeux engendrent une certaine lassitude au bout d’un moment. C’est le phénomène naturel d’habituation. Dès lors que les joueurs auront atteint les objectifs (ou plafonneront), ils risquent de se désintéresser du jeu si vous ne le faites pas évoluer. Il faudra donc stimuler les joueurs en proposant en permanence des nouvelles missions. Vous devrez aussi ajuster les règles d’attribution des points, renouveler les récompenses et les niveaux. Vous veillerez à aligner tout cela avec les objectifs de votre organisation mais aussi de la progression effective des joueurs.

Enfin, et c’est certainement la partie la plus importante, il vous faudra des indicateurs de suivi spécifiques à la gamification pour mesurer la progression des joueurs d’une part mais aussi l’impact sur les indicateurs de performance de votre digital workplace. Par exemple, est-ce que vos nouvelles règles sur le domaine de la gestion des connaissance ont réellement contribué à améliorer la qualité de la base de connaissance ? Est-ce que les collaborateurs y trouvent plus facilement des informations ?

Joueurs, utilisateurs ou employés ?

Avec la gamification, les employés que l’on souhaite voir s’engager deviennent des utilisateurs dès qu’ils se mettent à adopter la digital workplace. Puis ils deviennent des joueurs engagés dès que l’expérience ludique les motive.

Ce sont des projections intéressantes de l’expérience collaborateur, mais il reste un point de vigilance à ne pas perdre de vue. Si l’adoption des outils peut donner l’illusion de l’engagement des utilisateurs, ce qui importe réellement c’est l’engagement des employés dans leur travail quotidien. Et cet engagement là demande d’ancrer durablement les bonnes pratiques dans la culture de l’entreprise afin que l’organisation comme les collaborateurs puissent en retirer des bénéfices mutuels.

Pensez-vous que la gamification de votre digital workplace peut changer la donne ? Le jeu est ouvert, dites nous ce que vous en pensez dans les commentaires !

Découvrez comment eXo Platform peut vous aider à transformer votre entreprise!

Postes Connexes

"Je suis responsable des produits chez eXo, je supervise la gestion des produits et le marketing produit, mes équipes conçoivent, créent et promeuvent les fonctionnalités et les améliorations d'eXo Platform. En tant qu'ancien développeur de logiciels devenu chef de produit, j'ai une passion pour les technologies qui sont susceptibles d'améliorer la vie des gens. Dans ce blog, j'écris sur certains de mes intérêts personnels, tels que la productivité, les formes alternatives de gestion et d'organisation des entreprise, la collaboration, les technologies open-source et émergentes. "

Commentaires
Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiée.

j’ai pris connaissance et j’accepte la politique de confidentialité En savoir Plus

Vous pouvez utiliser ces HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code class="" title="" data-url=""> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong> <pre class="" title="" data-url=""> <span class="" title="" data-url="">

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com